TransAnatolie Welcomes You  to Turkey, Découvrez la Turquie avec TransAnatolie TourExplore Turkey via TransAnatolie Tour, Découvrez La Turquie

 

 

 

En  Fr  De  Nl  Be  Tr

TransAnatolie l'Asie Mineure

 

Up

TransAnatolie TA3414: TransAnatolie l’Asie Mineur

Transanatolie Ta Alemlepetit Aizenoie-Gelveri
De Constantinople A Arsemia
De Mehmet Le Conquerant D’Istanbul
A Antiokos Premier Du Royaume De Commagene

 
Transanatolie Ta Alemlepetit Aizenoie-Gelveri
De Byzance Au Mehmet Le Conquerant D’Istanbul
De Constantın Le Grand Au Antıochus 1er De Commagene

 

   
   

Route

Constantınople-Istanbul,Andrınople-Edırne,Nicee-Iznik, Brousse-Bursa, Aizenoie-Çavdarhisar,Afyonkarahisar-Opiom-Egirdir-Beyşehır-Iconium-Konya,Sultanhanı-Route De La Soıe Des Caravanseraıls-Acemhöyük-Aksaray-Selime-Saratlı-Vallee De Perıstrema-Ihlara- Tyana-Nıgde-Eski Gumuşler-Gelveri-Güzelyurt-Göreme-Soğanlı, Avanos-Ürgüp-Üçhisar-Zelve- Cesaree-Kayserı-Zeugma-Gazıantep-Edessa-Urfa-Harran- Sogmatar-Barrage D’atatürk- Delta De L’euphrate- Adıyaman-Kahta-Arsemıa-Nemrut, Tumulus Dekarakuş- Pont De Cendere- Nemrut Dağ

   
   
   

TransAnatolie TA3414: TransAnatolie l’Asie Mineur

Route

Premier Jour: Europe-Istanbul
2eme Jour   Istanbul, c’est Byzance.
3eme jour  Istanbul, pays de Mehmet le Conquérant d’Istanbul, Fatih
4eme Jour  Istanbul de Soliman le Magnifique- Roxelanne
5eme  Istanbul de l’Asie de Bajazet le Foudre
6eme jour  İstanbul- Edirne- Andrinople des Balkans
7eme jour  Edirne -Nicée- İznik-Brousse-Bursa des Ottomans
8eme jour  Bursa –Kütahya
9eme jour   Kütahya- Afyonkarahisar- Eğirdir
10 eme jour Egirdir-Lac d’Egirdir- Beyşehir-Lac de Beyşehir-Konya
11éme jour 16 Aout Samedi Konya – Route des Caravanserails-Route de la Soie- Sultanhanı- Route d’Alexandre le Grand-Acemhöyük –Aksaray-Archelais.
12éme jour  Aksaray de Karamanogulları- Acemhöyük des Assyriens- Selime-Yaprakhisar-Ihlara-Vallée de Péristrema.
13éme jour 18 Aout Lundi Aksaray- Gelveri-Güzelyurt-Tyana-Bor-Niğde-Eski Gümüşler-Derinkuyu. Cappadoce.
14eme jour Cappadoce des Peres de l’Apocalypse
15eme jour  la Partie Orientale de Cappadoce
16eme jour Kayseri-Sezaree- Gaziantep de Zeugma
17eme jour 22 Aout Vendredi - Gaziantep.
18eme jour  Zeugma- Delta de l’Euphrate- Oiseaux Ibıs-Urfa-Harran.
19eme jour  Barrage d’Atatürk- Delta de l’Euphrate-Tumulus de Karakuş-Citadelle d’Arsémia-Pont de Cendere de Septime Sévérus et Caracallla- Mont de Nemrut d’ Antioxos 1er du Royaume de Commagene : Terrasse Est-Terrasse Ouest- coucher du soleil sur Nemrut Dağı.
20eme jour Kahta-Adıyaman-Europe

Le Prix

Dans les prix sont compris
Dans les prix ne sont pas compris

Attention

 

 

Premier Jour: Europe-Istanbul

Nuitéé a Istanbul.

Arrivée à Istanbul, accueil, visite panoramique de la ville, les doubles murailles romano-byzantines de l’époque de Constantin le Grand et de Thédosios le Grand.

Contemplation de Sept Tour- Sept Prisons ottomanes ou restaient enfermés les sultans ottomans déstitués en attendant leur tour d’étranglement pour le salut du trone d’apres les lois impériales mises en vigeur par Mehmet le Conquérant d’Istanbul; Fatih.

Déjeuner dans un réstaurant de spécialité, Diner et logement a Hotel 4*. Retour

 

 

2eme Jour   Istanbul, c’est Byzance.

Nuitée a Istanbul.

 Matin: Apres le buffet du petit déjeuner, découverte de la Corne d’Or et du Quartier Pierre Loti, visite du Cimetière Impérial Ottoman et de la Mosquée d’Eyüp ;Quartier le plus typique d’Istanbul qui est en meme temps Quartier de Pélérinage du Monde Musulmane. Promenade sur les remparts romano byzantin ainsi que visite de l’Eglise Saint Sauveur in Cora  de Fethiye Camii et de la Mosquée de Mihrimah Sultan, Princesse de Soliman le Législateur des Turcs et Soliman le Magnifique des Français. Photos des Aqueducs de Valence. Déjeune libre.

Après-midi: Visite de l’Eglise-Mosquée-Musée Sainte Sophie et du Palais de Topkapı, ainsi que son Harem et ses salles de Trésors.Photos de l’Eglise-Musée de Sainte Irene.

En fin de l’apres midi visite de la Nouvelle Mosquée, celle de Rüstem Pacha.

Temps libre au Marché des Epices-Marché Egyptien.

Déjeuner dans un restaurant de spécialité diner  et logement a notre hotel 4* Retour

 

 

3eme jour  Istanbul, pays de Mehmet le Conquérant d’Istanbul, Fatih

Nuitée a Istanbul.

 Visite de l’Hippodrome de Courtisane Théodora avec les Obélisque de Theodose et de Constantin, visite du Palais d’Ibrahim Pascha et de son Musée Ethnographique; Musée de l’Art Turc et de l’Islame. Ensuite, traversée de la Place Sultan Ahmet et visite de la Mosquée Bleue ainsi que la Citerne Basilique.

Puis la visite de Saint Gerges et Bachus ( Petite Aya Sophie), la Mosquée de Sokullu Mehmet Pacha, de Bayazıt, de Şehzade, de Valide Sultan. Déjeuner dans un restaurant de spécialité.

Après-midi: Visite des Musées d’Archéologie et des Antiquités Orientales de Cinili Kosk, Musée des Mosaics. Croisiere sur Détroit du Bosphore en longeant a la fois la Rive Europhéenne du Bosphore et la Rive Asiatique pleine de maisons en bois dite Yali vers Rumeli Hisarı, visite de la Mosquee et Quartier, Complex de Süleymaniye.

Ballade au Grand Bazaar.  Diner et Logement a l’hotel  4* Retour

 

 

4eme Jour  Istanbul de Soliman le Magnifique- Roxelanne

Nuitée a Istanbul. 

Pendant la matinée, visite du Grand Palais: Dolamabahçe et le Quartier de Galata, vues panoramiques du Pont de Galata, de la Tour de Galata, ballade au Quartier de Mata Hari, du coté de l’Hotel nostalgique d’Agatha Christie; Pera Palas. Découverte du Quartier de Beyoglu-Taksim: Avenue Istiklal, Passage aux Fleurs, Galatasaray, Cathédrale Italien de Saint Antoine

Déjeuner dans un restaurant de spécialité diner et logement a notre hotel 4*. Retour

 

 

5eme  Istanbul de l’Asie de Bajazet le Foudre

Nuitée a Istanbul

Pendant la matinée, découverte de Scutari-Üsküdar avec la visite des mosquées, des fontaines typiques du Quartier populaire ou vivent plutot les turcs d’origine de l’Anatolie Centrale-Cappadocia, de l’Est de la Turquie, de la Mésopotamie Turque, avec la visite du Palais Impérial Ottoman-Beylerbeyi ou l’Impératrice Eugenie avait signé le Traité du Canal de Suez. Elle était tombée amoureuse au Grand Sultan de l’Orient a Abdül Aziz qui pesait 160 kg d’une taille de 2010, fort comme un turc. Ainsi elle avait prolongé son séjour chez les ottomans.

 Montée sur la Colline de Camlica, point culminant de la ville d’ou nous aurons une tres belle vue en savourant nos cafés turcs dans les yalis-pavillons en bois sur la Colline  aussi bien sur la Rive Asiatique du Boshore que sur la Rive européenne d’Istanbul.

Déjeuner dans un restaurant de spécialitées en Asie.

Apres midi découverte du Quartier de la Bourgeoisie d’Istanbul: Avenue Bağdad.

Diner et logement a notre Hotel 4*. Retour

 

 

 

6eme jour  İstanbul- Edirne- Andrinople des Balkans

Nuitee a Edirne

 Le matin, en quittant İstanbul,  apres avoir traverse les champs de betrave a sucre, les champs de tournesol nous arrivons a la deuxieme Capitale de l’Empire otoman a Edirne-Andrinople, ville frontaliere avec la Grece et la Bulgarie.

Nous commençons a la visite de la ville par la Mosquee de Selimiye, le Chef d’Oeuvre de l’Arcitecte Grand Sinan: Mimar Sinan, ami et contemporain de Michele Angelo de la Renaissance. Les autres monuments d’Edirne portent toujours les traces, l’influence de Mimar Sinan, enfant orphelin de Cappadoce, du Village Ağırnas de Cesaree de Cappadoce au pied du Mont Arge-Erciyes. Grand Sinan, Enfant Ramasse d’une famille turque-grecque ou armenienne; ce qui etait sur: il etait un grand ottoman unissant la synthese de l’art oriental et occidental et laissant derriere plus de 335 monuments civils-militaires-religieux avec la passion de Julien Sorel du Rouge et Noire de Stendhal.

Nous faisons un voyage nostalgique a travers des monuments pleins de talismes d’Edirne:

 Uc Serefeli Camii, Bazar, Bedesten, Rustem Pacha Kervansaray, Eski Camii, Beyazit Kulliyesi, Muradiye Camii. Le Complex de Bayazıt est tres beau aussi bien du cote architectural que des methodes appliquees  avec le son de l’eau, d’oiseaux, de musique, pour la guerison des malades mentaux. La meditation aussi etait utilisee dans le Complex de bayazıt d’Edirne.

Dejeuner dans un restaurant de la cuisine des Balkans entre 2 Ggrandes rivieres de la partie europeenne de la Turquie : Tunca et Meriç , de sources de vie du Monde Bulgare-Turc et Grec.

Diner et le logement a notre hotel. Retour

  

 

7eme jour  Edirne -Nicée- İznik-Brousse-Bursa des Ottomans

 Nuitee  a Bursa.

 

Apres le buffet du petit déjeuner a notre hotel, traversée des terres de Balkannes,  Détroit du Bosphore via le Pont Suspendu  pour etre dans le Continent d’Asie. Apres avoir realise la traverse durant 30 minutes de la Mer Marmara, la Mer des Dauphins et de Marbre, arrivée a Nicée-Iznik, la Ville des Conciles Ecuméniques.

 

Visite de Nicée

Le Musée d’Iznik expose ses richesses dans ancienne Sainte Sophie, les murailles nous font rappeler la défense de la ville contre les invasions extérieures.

L’Artisanat basée sur les faiences de Nicée vit encore dans certains ateliers de famille.

La ville se situe dans un bassin fertile à l'extrémité orientale du lac Ascanion- Iznik Gölü entouré par une chaîne de collines au nord et au sud. Le mur ouest donne sur le lac, fournissant une protection contre un siège et une source de ravitaillement difficile à bloquer.

Ancien évêché, la ville était complètement entourée par 5 km de murs d'une hauteur de 10 m, renforcés de plus de cent tours. Eux-mêmes étaient entourés par un double fossé sur la partie terrestre. De grandes portes sur les trois côtés terrestres étaient les seules entrées dans la ville.

Nicée en grec ancien : Νικαία / Nikaia, victoire) fut fondée vers 316 av. J.-C. par le roi macédonien Antigone le Borgne, sur un site sans doute plus ancien. Il avait pris le contrôle de la plus grande partie de l'Asie mineure après le décès de d'Alexandre le Grand, sous les ordres duquel il avait servi comme général. Il donna son nom à cette nouvelle ville : Antigoneia.

C’est Lysimaque, roi de Thrace, en 301 av. J.-C. qui  renomma la ville Nicée en hommage à son épouse Nikaia. Nicée devint ensuite la capitale du royaume de Bithynie qui devait être annexé en 74 avant J.-C. à l’Empire romain. La ville était bâtie sur un carrefour important entre la Galatie et la Phrygie, elle avait donc un commerce actif. Elle paraît avoir perdu de son importance pendant le début de l'empire romain quelques centaines d'années après. Mais cela changea complètement avec la division de l'empire entre l'est et l'ouest. La partie orientale connue ensuite comme l'empire byzantin en fit une protection au sud de sa capitale Constantinople. La plus grande partie de l'architecture et des travaux défensifs furent érigés à cette période vers 300 avant que des tremblements de terre ne les ruinent. En 325, eut lieu le premier concile de l’Église catholique (c'est-à-dire universelle). Ce concile de Nicée, sous le règne de Constantin Ier, élabora le Symbole de Nicée et condamna l'Arianisme.

Parmi les monuments prencipaux de Nicée ,L'église de Sainte Sophie (en grec Αγια Σοφια / Agia sofia la sainte sagesse (divine)) fut construite par Justinien Ier au VIe siècle au milieu de la ville (sur le modèle de celle du même nom à Constantinople), et le deuxième concile en 787 y discuta de la question des icônes (querelle iconoclaste). La ville connut une longue paix jusqu'à la conquête par les Turcs seldjoukides en 1077. Elle ne retrouva la paix que lorsqu'elle fut solidement entre leurs mains l'année suivante. Elle devint leur capitale. Cet événement déclencha la première croisade à la demande de Byzance et les armées de toute l'Europe convergèrent jusqu'à mettre en 1097 le siège devant la ville. N'ayant pu piller celle-ci parce que Byzance l'avait occupée avant eux, les croisés furent mécontents.

Constantinople tomba plus tard en 1204 aux mains des armées européennes de la quatrième croisade qui installèrent l'empire latin de Constantinople. Il avait peu de contrôle sur la région et plusieurs petits royaumes byzantins virent le jour comme l'Épire et Trébizonde. Cependant ce fut Nicée qui forma le noyau de l'empire byzantin avec Théodore Lascaris. Ses successeurs agrandirent lentement leurs domaines et en 1259 Michel VIII Paléologue usurpa le trône. Il prit Constantinople sur les Latins en 1261 et restaura l'empire byzantin. En 1331 la ville tomba aux mains des Ottomans qui la renommèrent İznik. Avec la prise de Constantinople en 1453, la ville perdit de l'importance sauf à devenir un centre local de fabrication de céramique au XVIIe siècle. Puis cette industrie se déplaça à Istanbul. Concile de Nicée

 

Le premier Concile de Nicée

Le premier concile œcuménique se tint à Nicée (Turquie actuelle) en 325.

Le mot œcuménique  signifie qu'il réunissait toutes les Églises. En effet, chaque patriarcat était indépendant et disposait de son propre magistère en sorte qu'un excommunié dans un patriarcat pouvait faire lever son excommunication dans le patriarcat voisin (ce qui ne manquait pas de se faire).

L'empereur romain Constantin Ier convoque le concile. Il vient en effet de réunir l'Empire romain après avoir vaincu Licinius à Andrinople- Edirne , en septembre 325. Se rendant en Orient, il constate vite le très grand nombre des dissensions au sein du christianisme. Afin de rétablir la paix religieuse et de construire l'unité de l'Église, et sans doute aussi de parvenir à ses fins politiquement, il décide de réunir un concile. Celui-ci réunit des représentants de presque toutes les tendances du christianisme, peu après la fin des persécutions (celles lancées par Dioclétien durent jusqu’en 313, et certains évêques portent encore les traces des tortures infligées à cette occasion). Après plusieurs mois au cours desquels les évêques ne parvinrent pas à se mettre d'accord sur un texte décidant de la nature de la relation du Christ au Père, l'empereur menace les quatorze récalcitrants. Trois restent fidèles à leurs conceptions, dont Arius, et sont excommuniés. Toutefois, l'arianisme n'était pas la première dissidence à encourir l'excommunication. L'originalité de la situation tient à ce que l'excommunication prononcée contre Marcion par le conseil des presbytres de Rome, Valentin et Montanus n'avaient de validité que dans le diocèse où elle avait été prononcée. Dans la situation présente, les évêques s'engagent à ne pas lever l'excommunication prononcée par un autre diocèse. La suite du conflit arien montrera que cet engagement n'est pas tenable.

 

Monophysisme

Cet article est une ébauche concernant le christianisme. Le monophysisme (du grec μονο [mono] une seule et φυσις [füsis] nature) est une doctrine christologique apparue au Ve siècle dans les écoles théologiques de l'empire byzantin. Cette doctrine tente de résoudre les contradictions de la foi nicéenne concernant la nature du Christ. La doctrine chrétienne s'est construite à l'origine autour du symbole de Nicée, c'est-à-dire la reconnaissance de la consubstantialité du Père et du Fils, tout comme de la nature humaine du Christ. Les monophysites, en revanche, affirment que le Fils n'a qu'une seule nature et qu'elle est divine, cette dernière ayant absorbé sa nature humaine. Ils rejettent la nature humaine du Christ. En cela le monophysisme s'oppose au nestorianisme. Cette doctrine a été condamnée comme hérétique lors du concile de Chalcédoine en 451, tout comme la doctrine opposée. Selon ce concile, Jésus-Christ est à la fois vrai Dieu et vrai homme en « une seule personne et deux natures, sans confusion ». Malgré cela, sous l'impulsion de personnages tels que Sévère d'Antioche, le monophysisme continue de se développer dans les provinces byzantines de Syrie et d'Égypte auprès des populations coptes tout au long du VIe siècle, jusqu'aux invasions perses puis arabes au tout début du VIIe siècle. Il fut également responsable du premier schisme entre Rome et Constantinople en 484. Le monophysisme est encore professé aujourd'hui, dans sa variante miaphysite. Ce sont les Églises préchalcédoniennes (arménienne, syro-jacobite, copte, etc.).

 

 

 Icône dépeignant le premier Conseil de Nicée

On appelle parfois "monopysites" les Églises qui ont été rejetées par celles qui ont accepté le concile de Chalcédoine. D'un point de vue aconfessionnel, il est préférable de les appeler "nonchalcédoniennes" ou "préchalcédoniennes".

 

 

Arianisme

L’arianisme est un courant de pensée des débuts du christianisme, dû au théologien Arius (256 - 336) dont le point central est la nature de la trinité chrétienne et des positions respectives des concepts de « Dieu le père et de son fils Jésus ». L'arianisme, défendant la position que la divinité du Très-Haut est supérieure à celle de son fils fait homme, est entré en conflit avec le trinitarisme qui défend l'indivisibilité de la trinité.Le second arianisme, celui de Arius considère que Jésus est un homme dans lequel s'incarne la Parole de Dieu, suivant le prologue de l'évangile selon Jean.Les anti-subordinationistes trinitaires s'opposent à cette vision pour affirmer que « L'arianisme enseigne deux dieux, un incréé et un créé, un élevé et un subordonné ; on tombe ainsi dans le polythéisme. De même, l'arianisme remet l'enseignement du salut chrétien en question, puisque, outre dieu pouvant sauver la création, une créature le peut aussi. Si Jésus est seulement de même nature que le Père ou si Jésus n'est pas consubstantiel au Père, en somme si Jésus n'est pas Dieu, les hommes ne peuvent devenir des enfants de Dieu. »Aux côtés d'Arius, les penseurs de l'arianisme sont Eusèbe de Nicomédie, Eunomius, l'antipape Félix II (353-365), l'archevêque Wulfila et le patriarche de Constantinople Macédonius (342-346 et 351-360), le pape Eudoxe d'Antioche (360-370), Démophile (370-379).Déjeuner libre a Bursa.

En fin de l’apres midi visite de la Grande Mosquee de Bursa: Ulu Camii, ballade au Koza Han-Caravanserail, au Bazaar de la Soie.

Déjeuner dans un restaurant de spécialitée, diner et logement a Almira Hotel 5*. Retour

 

 

 

8eme jour  Bursa –Kütahya

 Nuitee a Kütahya

Apres le buffet du petit dejeuner , visite du Quartier des Tombeaux et Mosquees imperiaux de Bursa, Complex de Muradiye : la Mosquee de Murat II, son mausole, le Mausole de Prince Mustapha qui avait ete etrangle par son propre pere; Soliman le Magnifique influence et force par sa principale favorite Roxane-Roxalane luttant pour le trone imperial. Elle menaçait Kanuni Sultan Süleyman Han de ne pas etre avec lui s’il ne lui offre pas la tete du Prince successeur au trone: Mustapha, Prefet d’Amasya.

Visite egalement le Mausole de DZEM-CEM Sultan, fils de Mehmet Conquerant d’Istanbul qui avait fait commencer une revolte contre son frere Bajazet II apres l’empoisonnement de Fatih en etant soutenu par les Chevaliers de Rode.

La Mosquee Verte et le Maosolee Vert, le Musee d’Etnographie, Quartiers d’Orhan et d’Osman, fondateurs de l’Empire Otoman.

 

Déjeuner dans un restaurant de spécialité diner et logement a Kütahya a Germiyanoğlu Sokak  au Konak d’Ispartalilar restaure par l’Universite de Dumlupinar de Kütahya ou bien a l’Hotel Çınar.

Kütahya s'étend le long de la rivière Porsuk, au pied d'une colline dominée par une citadelle.

Kütahya possède les plus grandes ressources geothermales de Turquie avec ses six centres thermaux de Yoncali, Ilica-Harlek, Simav-Eynal, Gediz-Ilicasu, Murat Dagi (le Mont Murat) et Kaynarca. Les sources de cette région possèdent l'eau thermale contenant le plus de minéraux de tout le pays. Retour

 

 

 

9eme jour   Kütahya- Afyonkarahisar- Eğirdir

Nuitee a Eğirdir.

Ce matin, d’abord nous faisons une ballade de decouverte a Kütahya a travers de la Rue de Germiyanoğlu pleine de konaks typiques, une sorte de yali  mais pas au bord de la mer. Les konaks sont des maisons des familles notables,  puis visite du Musee  Archeologique- le medrese de Vacidiye, la Grande Mosquee-Ulu Camii et le  Musee de Brigade ( Tugay Müzesi).

 

Puis nous partons pour la decouverte d’Aizonoi de Zeus-Jupiter

 

AIZANOI

La ville antique d'Aizanoi est située à 57 km de Kütahya dans la petite ville de Cavdarhisar. Autrefois sur les terres de Phrygie, durant la période Hellénistique la région toute entière tomba à tour de rôle sous l'hégémonie de Pergame puis de la Bythinie avant d'être incorporée à la Province Romaine d'Asie. Les ruines romaines attestent d'une période très glorieuse durant les IIème et IIIème siècles ap. J.C.. La pièce maîtresse en est le Temple de Zeus, bien conservé, élevé sous Hadrien qui le désigna comme étant le centre officiel du culte de Zeus. Ce temple pseudodiptéral présente un style alliant une architecture gréco-anatolienne à des formes artistiques néo-classiques qui se caractérisent dans la décoration: oves, chapiteaux composites, feuilles d'acanthe du bel acrotère central à l'aspect d'un buste de femme qui couronnait le pédiment ouest. L'acrotère se trouve à présent sur le sol, devant le temple. Une imposante statue de Zeus, qui n'a pas été retrouvée, s'élevait autrefois dans la cella.

Des copies de lettres envoyées par Hadrian afin de régler une querelle liée à la construction du temple, sont gravées sur les murs du pronaos. Elles sont la preuve de l'intérêt que l'empereur portait à Aizanoi.

On ne connaÎt pas exactement quel fut l'usage de l'étrange soubassement voûté du temple. Longtemps l'on a cru qu'il servait au culte de Cybèle, la Grande Déesse Mère anatolienne vénérée à Aizanoi comme la "Meter Steunene". Cependant il est très probable que cette partie du temple ait fait office d'oracle. Le sanctuaire (Steunene) de la déesse mère, qui selon la croyance habitait dans des cavités rocheuses, était situé à 2 km au sud-ouest de la ville dans une grotte contenant des gravures rupestres, où des figurines en terracotta furent découvertes lors de fouilles.

Les ruines de la ville antique sont éparpillés dans et autour de la la pittoresque petite ville de Cavdarhisar:  Le complexe du stade et du théâtre, séparés par un mur en marbre, est une structure unique que l'on ne retrouve dans aucune autre ville antique.  Le sol des thermes est décoré de splendides mosaiques représentant au centre un Satyre et une Ménade. La statue de Hygieia, la fille d'Asclepios et la déesse de la santé, fut découverte au cours des fouilles des thermes. Son nom est à l'origine du mot "hygiène". La statue est exposée dans le Musée de la Brigade à Küthaya (voir plus bas).  La rue à colonnes, longue de 450 mètres, faisait partie de la voie sacrée menant au Steunene. Les vestiges de stoas et de colonnes aux chapiteaux ioniques qui bordent la rue proviennent du Temple d'Artémis qui dut être démolli et dont les colonnes furent réutilisées dans la construction de la rue à colonnade. Les ruines d'une arche monumentale s'élèvent à l'extrémité sud-ouest. Les deux ponts romains (cinq à l'origine) sont encore utilisés de nos jours. Le Macellum était une place de marché avec un édifice circulaire où est gravé un édit de Doclétien datant de 301 et fixant les salaires et réglementant les prix afin de combattre l'inflation... La liste mentionne différents produits allant du prix des denrées alimentaires à celui des esclaves: par exemple nous apprenons qu'un esclace très robuste équivalait à deux mulets.

 La necropole renferme de nombreux sarcophages et pierres tombales.

Aizanoi fut un siège épiscopal à l'époque byzantine et le temple fut utilisé pour le culte chrétien. Au XIIIème siècle, le périmètre autour du temple fut fortifié contre les invasions tatares. Après la conquête seldjoukide, la tribu tatare des Cavdars s'installèrent dans la forteresse, d'où le nom Cavdarhisar, "hisar" signifiant "forteresse" en Turc.

 Ce splendide site est encore méconnu du grand tourisme.

Déjeuner dans un restaurant de spécialitée. Avant d’arriver a Egirdir nous visitons la Grande Mosquée d’Afyonkarahisar.

Diner et logement a Egirdir au bord du Lac d’Egirdir, hotel 3+ Retour

  

 

10 eme jour Egirdir-Lac d’Egirdir- Beyşehir-Lac de Beyşehir-Konya

Nuitee a Konya d’Aleaddin Keykoubat

Egirdir est située à l'intérieur des frontières de la préfecture d'Isparta, Egirdir bénéficie de la beauté d'un cadre unique et d'un riche patrimoine historique. Le superbe lac du même nom, tout à côté, change de couleur toutes les heures de la journée. Entourée de montagnes peuplées d'animaux majestueux et sauvages, reliée à l'île de Yeşil Ada  Egirdir séduira les amoureux de paysages authentiques.

On estime que la fondation d'Egirdir et de sa citadelle remonte au règne du roi lydien Kroisos (560-547 av. J.-C.) dont elle tire son premier nom, Krozos. Rebaptisée Prostanna pendant la période romaine, elle aurait vu la première installation turque vers 1071. Entrant dans le giron seldjoukide, elle prend alors le nom de Cennetabad. Egirdir et ses environs sont placés sous contrôle ottoman en 1391. Après la domination de Timur et celle de la principauté de Karaman Ogullari, Egirdir est de nouveau annexée par les Ottomans en 1423, au temps du Sultan Murat II. Egirdir devient une sous-préfecture de Konya après les réformes dites «Tanzimat».

Parmi les monuments principaux on peut citer:

 Citadelle : elle découpe la presqu'île dans le sens nord-sud. Construite au IVème siècle avant J.-C., elle a subi diverses réparations aux époques romaine et byzantine.

Lac : avec ses 517 km2 entourés de montagne, il tient le rang de quatrième plus grand lac de Turquie.

Iles : Yesilada (île verte) avec sa superficie de 9 ha, ses maisons en bois et en pierre, ses ruelles étroites et ses abris de pêcheurs, attire bien des visiteurs. Canada est quant à elle une petite île vierge offerte à Atatürk lors de sa visite à Egirdir.

Mosquées et mausolées : la plus grande mosquée d'Egirdir, Hizir Bey, (1327-1328), complètement détruite par un incendie en 1814, fut entièrement rebâtie. On retiendra notamment la beauté de sa chaire et de son minaret haut perché. Arrêtez-vous également devant les mosquées d'Aga, d'Ada, de Sinan Pacha, de Baba Sultan de Yilanlioglu ou devant le mausolée de Seyhülislam El Berdai.

Ecoles coraniques (médersas) : la médersa Dündar Bey, initialement un caravansérail, possède 30 cellules sur deux étages et une cour en son milieu. Sa grande porte d'entrée en pierre, ornée de formes géométriques empruntées aux caractères seldjoukides, est d'une grande beauté.

Déjeuner dans un restaurant de spécialitée  a Egirdir.

Apres midi en contemplant les beautées du Lac d’Egirdir nous longeons ce lac pour arriver a Beyşehir qui est réputée d’un coté pour son lac de couleur turquoise et de l’autre coté pour la fameuse Mosquée d’Eşrefoğlu contenant un fin travail de bois, de cedre.

Beysehir, Ville du Palais de Koubadabad de l’Empire Seldjoukide dont nous voyons les richesses raffinées en faiences bleues turquoise dans le Médersa-Médrése de Karatay a Konya avec l’Arbre de Vie et l’Oiseau de Phenix,  est située sur la rive sud-ouest du Lac de Beysehir qui est le troisième plus grand lac après le Lac de Van et le Lac Salé, et le plus grand lac d'eau douce de Turquie.

Le Parc National de Beysehir est également le plus grand du pays.

Après des périodes de dominations différentes , après la chute du sultanat seldjoukide d'Asie Mineure au début du XIVe siècle, Beyşehir devint la capitale de l'émirat des Turcs Esrefogullari qui lui-même déclina sous les Turcs Ottomans. Les monuments les plus importants de Beysehir datent de cette période et incluent la Mosquée Esrefoglu (1298). Les colonnes intérieures en bois de cèdre et le plafond plat, les sculptures du bois et de la pierre, les faiences et les mosaiques font de cette mosquée un très bel exemple de l'art seldjoukide.

A voir également le mausolée Esrefoglu Kümbet, le medrese Ismail Aka, le Kuruçesme Han et le bedesten (bazar). Diner et logement a Konya, notre hotel 4*. Retour

  

 

11éme jour 16 Aout Samedi Konya – Route des Caravanserails-Route de la Soie- Sultanhanı- Route d’Alexandre le Grand-Acemhöyük –Aksaray-Archelais.

Nuitée a Aksaray.

 D'Issos à Arbèles

Apres le petit dejeuner a Notre hotel nous continuons a la decouverte de Konya-Iconium, la Ville des Dervishes Tourneurs: Mausolee de Mevlana -le Musée de l’Art Islamıc

Le Musee –Médérsa de Karatay, Le Musée-Médérsa de Minaret  Mince-Ince Minare Medresesi, Musée d’Archéologie de Konya, La Grande Mosquee d’Alaaddin Keykubat, la Mosquée de Selimiye.

Familiarisation avec la philosophie des dervisches tourneurs dans le Mausolée de Mevlana, un riche musée d’éthnographie avec l’un des rares tapis du Monde de 16eme s. dont le cm2 contient 144 double noeuds. Puis la photo du Caravansérail de Horozluhan sur la Route de la Soie. Déjeuner dans un restaurant de spécialitee.

Apres midi nous partons pour la Cappadoce et en cours de route nous visitons

le Caravasérail de Sultanhanı. Diner et logement a Aksaray hotel 4* Retour

 

  

12éme jour  Aksaray de Karamanogulları- Acemhöyük des Assyriens- Selime-Yaprakhisar-Ihlara-Vallée de Péristrema.

Nuitée a Aksaray.

Apres le petit déjeuner a Orhan Ağaçlı Turistik Tesisleri

nous partons pour la découverte d’Aksaray; la ville seldjoukide-Karamanoglu;avec sa Tour de Pizze- Eğri Minare, sa Grande Mosquée-Ulu Camii, typique du 13eme s.

Puis, visite d’ Acemhöyük, la premiere Capitale de l’Empire Hittite et l’un de trois importants Comptoirs commerciaux assyriens sur la Route de la Soie. Découverte du site a travers des palais impériaux: Sarıkaya-Hatıplar, la Nécropole d’ Enver Arıbaş. Flannerie dans le village; dialogue avec avec les habitants d’Acemhöyük dans les cafés typiques du village.

 

Ce sont les Colonies Commerciales Assyriens venant de la Haute Mesopotamie ammenant a l’Anatolie l’etain aveclequel nous avions appris a faire l’alliage avec le cuivre pour faire commencer l’Age Bronze qui  avaient appris a l’Anatolie l’ecriture decouverte premiere fois dans le Monde par les Sumers  de la Mesopotamie dans les annees de 4000 ans.

Déjeuner  a Acemhöyük pour la cuisine locale chez les villageois.

Apres midi, traversée du Canyon de Melendiz-Ulu Irmak a travers des communes typiques comme Selime-Yaprakhisar-Belisırma et arrivée a la Vallée de Péristrema-Ihlara. Familiarisation avec des églises primitives syriaques de la premiere période du Campus Chrétien en Cappadoce.

Visite a Ihlara Ağaç Altı Kilisesi- Kokar Kilise- Yılanlı Kilise-Sümbüllü Kilise.

A Yaprakhisar : Direkli Kilise, Acık Kilise, Kirk Dam Kilisesi.

A Selime  Monastere de Selime. Une randonnée pédestre pour ceux qui ont l’amour pour la nature et pour les oiseaux dans la Vallée de Péristréma.

Diner et logement a Aksaray. Retour

 

 

13éme jour 18 Aout Lundi Aksaray- Gelveri-Güzelyurt-Tyana-Bor-Niğde-Eski Gümüşler-Derinkuyu. Cappadoce.

Nuitée a Ürgüp.

Apres le petit déjeuner nour partons pour Gelveri-Güzelyurt:

Le fait qu’on rencontre de nos jours beacoup d’objets en obsidien sur la Colline d’ANALIPSIS, dite l’Eglise Haute  démontre que l’histoire de Gelveri-Güzelyurt remonte jusqu’a la Période Calcolitique. Dans la région: autour du Barrage de Mamasun, sur la Route de Sivrihisar vers Aksaray on voit également les inscriptions Hittites. Gelveri n’acceptant pas le rénge d’Alexandre le Grand avait toujours préférée la domination des perses en étant influencée de cette civilisation aussi.

Apres le perses entre la région sous la dominance des romais, vue la pérsécution des romains dans la région pendant les voyages de Saint Paul, le peuple s’était converti en christianisme mais les chrétiens jusqu’a la Promulgation du décret de Milan en 317 a Rome par Constantin le Grand vivent en cachette dans les grottes, dans la Vallée de Péristréna, de Soğanlı, d’Ihlara, dans la Région de Güzelyurt-Gelveri. D’apres les dernieres fouilles a la Ville Souterraine et au Monastere de Gazi Emir-Yakacaık de Güzelyurt-Gelveri la premier vie monastique chrétienne avait commence a Güzelyurt-Gelveri. Les peres: Saint Grégoire Théologien de Gelveri-Güzelyurt et Saint Basile de Sézarée avait été nommés parmi les Grands Peres du Christianisme. Ainsi en 385 avat été construite une église au nom de Saint Grégoire Théologien aussi.

D’ailleurs le fils de Saint Grégoire Théologien aussi était né a Gelveri-Güzelyurt, peut etre au Grand Monastere de Gazi-Emir Yakacık. Ou au Ferme ARIANZOS.

A partir de VIII. ve IX.S. arrivent a la région les arabes musulmans en lutte avec les Byzantins. Les Arabes musulmans avait utilisé Gelveri-Güzelyurt comme une garnizone entre la Plaine de Melendiz et la Cilicie.

Comme la doctrine et les idées de Saint Grégoire le Théologien avaient été tellement influent sur le peuple chrétien de la région, Gelveri et sa région avaient été moins influencé par le désatre de l’Acte Ikonaklaste-Ikonoklasme, en plus ceux qui étaient contre l’Ikonoklasme s’étaient réfugiés a Gelveri-Güzelyurt pendant la Période Ikonoklaste de 713 jusqu’au 843.

Les Séldjoukides connaissant le talent des familles chrétiennes au sujet de l’agriculture, de la production du vin, de la plantation de la vigne leur avaient certains privileges en réspéctant leur croyance dans les années de  XII S.. Ilya un tres bon exemple a ce sujet: l’Eglise de Saint Grégoire- l’Eglise de Quarante Maisons qui se trouve a Bélisirma. Dans cette église a travers de tres belles fresques avait été representé Basile Guyakupos dans les vetements turcs comme s’il venait d’une famille turque, en plus dans les inscriptions de cette église se trouvent des éloges pour Mesoud II, Sultan Séldjoukide ainsi: “ Un grand sultan, un homme digne”

Güzelyurt-Gelveri a partir de 1470 devient le territoire ottoman, ou vivaient jusqu’a l’échange de population apres le Traité de Lauzanne,  300 familles pratiquant leur religion dans plus de 100 églises alors qu’il yavaient 3 mosquées pour les turcs musulmans. 

Une journée de détente avec la visite du Monastere d’ Eski Gümüşler a proximité de Niğde,

   ville des   princesses seldjoukides avec les monuments seldjoukides.

   Arret a Tyana-Kemerhisar-Bahçeli, garnisone d’Alexandre le Grand.

 

Apollonius de Tyana-Kemerhisar, philosophe anatolien, de l'école Néo--Pythagorienne,grand voyageur, est devenu célèbre pour sa sagesse et puissances magiques. Il a été accusé de la trahison par Nero et Domitian, mais s'est échappé par des moyens magiques. Il aété pris l’exemple plus tard par Voltaire et Charles Blount.Il a fondé a Ephese l’école pytagorienne

 

A Niğde nous visitons  Hudavent Hatun Türbesi, Ak Medrese, Alaeddin Camii, Sungur Bey Camii, Monaster d’ Eski Gumusler.

Apres la visite de la Ville Souterraine Derinkuyu nous nous sommes logés a la Ville semi-troglodyte Ürgüp, Hotel  4*.

Déjeuner dans un restaurant de spécialitées locales diner a l’hotel. Retour

 

 

14eme jour Cappadoce des Peres de l’Apocalypse

Nuitée a Ürgüp

Toute la journée est réservée pour la découverte de Cappadoce protege par l’UNESCO comme Parc National Culture du Patrimoine Mondial.Le vent et les forces climatiques violentes ont sculpté des figures curieuses dans le tuf. La vision des cheminées dites « des Fées » donne à ce plateau une apparence lunaire.

Apres le petit dejeuner, nous profitons de la situation centree de Notre hotel a Ürgüp aux endroits importants de visite :

Üç Güzeller –Ortahisar: Hallac Monastir, point de vue Kizil Cukur, Tavsanli Kilise - Vallee des Pigonniers-Üçhisar-Avcılar-Village Göreme-le Site Göreme- le Musee en Plein Air de la Vallee de Göreme a travers de mille et une eglises rupestres :

Musée en plein air: Elmali Kilise, Barbara Kiliseri, Yilanli Kilise, Karanlik Kilise( facultative), Carıkli Kilise, Tokali Kilise., Meryemana Kilisesi, Kiliclar Kilisesi, Sakli Kilise, El Nazar Kiliseri – La Vallee des Amoureux-Çavuşin et ses vallees: Nicephore Phocas Elise, Basilique Saint Jan Baptiste, Gullu Dere: Eglise Trois Croix, Ayvali Kilise- Develi Vadi- la Vallee des Roses- Güllü Dere- Avanos.

Dejeuner ds un restaurant de spécialitées locales.

Diner et logement a Notre hotel, possibilite de voir les danses des Dervishes Tourneurs ( facultative). Retour

 

 

15eme jour  la Partie Orientale de Cappadoce

Nuitée a Ürgüp

Découverte de  Pancarlik Kilise, Uzengi Dere, Vallee de Gomeda, Tagar Kilise, Sinasos-Mustapha Pacha-Cemil-Taşkınpaşa- la Vallee de Soğanlı: les trois parties de differentes cultures de Soğanlı:

La Vallee contenant les eglises de style grecque comme les eglises: Karabaş Kilisesi, Yılanlı Kilise,

La partie haute contenant les eglises de style de l’art armenien ressamblant aux eglises d’Ani, ancienne capitale du Royaume Armenien des annees de 9-10 eme siecle,

La partie pittoresque turque contenant les habitations troglodytes et les pigeonniers, les fours a pain artisanal.  Déjeuner dans un restaurant de spécialitées locales, diner et logement a notre hotel. Retour 

 

 

16eme jour Kayseri-Sezaree- Gaziantep de Zeugma

Nuitee a Gaziantep de Zeugma.

A Kayseri, l’une des villles les plus importantes de la periode romaine-byzantine-seldjoukide est tres riches de monuments de l’art rafine des turcs seldjoukides. C’est la ville de Pastirma aussi, jambon de sezaree parfume avec de l’ail et des epices, une specialite turco-greco-armenienne.

 Visite de Hunat Hatun Kullivesi- Musee d’Ethnographie, Sahabiye Medresesi. Ic Kale, Vezir Hani, Bedesten, Ullu Camii, Doner Kumbet.

En partant pour la direction de Gaziantep en cours de route visite de Sultanhanı, Caravanserail et Kultepe, Kaniş Karum fonde comme Acemhöyük dans les annees de 18eme siecle par les Colonies Commerciales Assyriens venant de la Haute Mesopotamie ammenant a l’Anatolie l’etain aveclequel nous avions appris a faire l’alliage avec le cuivre pour faire commencer l’Age Bronze. Ce sont les Assyriens aussi qui avaient appris a l’Anatolie l’ecriture decouverte premiere fois dans le Monde par les Sumers  de la Mesopotamie dans les annees de 4000 ans.

Dejeuner  dans un restaurant de spécialitées locales.

Apres midi traversee de hauts plateaux anatoliens et de la Chaine des Taurus- Anti Taurus.

Arrivee a Gaziantep, contemplation de la Ville ayant une architecture typique ainsi que sa citadelle au coucher du soleil. Diner et logement a l’hotel  4*. Retour 

 

 

17eme jour 22 Aout Vendredi - Gaziantep.

Nuitee a Gaziantep

Journee de detente a travers de l’atmosphre ,du parfum, de talisma d’une ville de l’Orient, parmi les richesses des mosaics de Zeugma exposés au Musee d’Archeologie de Gaziantep.

A la ville des pistaches et de Baklava dejeuner libre, découverte de la ville a travers des bazaars, des artisans de cuivre. Déjeuner dans un restaurant de spécialitées locales, diner et logement a notre hotel Met Gold. Retour 

 

 

18eme jour  Zeugma- Delta de l’Euphrate- Oiseaux Ibıs-Urfa-Harran.

Nuitee a Urfa sur le Site d’Abraham

Ce   matin  nous nous reveillons a Urfa de bone heure par l’appel a la priere des imams-müezzins du site historique d’Abraham-Edessa.

Ici les espoirs et les reves des gens modestes, les efforts  de guidage des enfants de la rue, les prieres des futurs hadjis s’arretant a la Grotte-Mosquee d’Abraham se melangent. Dans le bazaar-bedesten d’Urfa vous sentez vraiment l’Orient, le Monde Turc, le Monde Arabe, le Monde Kurde.

Souvent le Monde occidendal confond les turcs et les arabes, 2 culture tout a fait differentes, mais si vous aimeriez de voir un mosaic de culture turco-arabo kurde c’est vraiment ici a Urfa vous pourrez le mieux decouvrir, le mieux sentir.

L’habillement typique des femmes d’origine de la culture arabe, les jeunes filles d’origine de la culture kurde, les garçons bruns de la Mesopotamie turque nous amenent au Monde ottoman se composant au moins de 38 cultures.

 

Visite du site d’abraham en resurrection a travers des carpes sacres du Vivifier d’Abraham, de la Citadelle, des grottes, des mosquees, du Bazaar, du Bedesten fumant le nargile, l’opiom, du bazar de l’Orient dans les caravanserails.

Dejeuner dans un restaurant de spécialitées locales pour gouter les specialites d’Urfa, surtout Künefe, une sorte de douceur preparee au miel et au fromage de chevre.

 

Nous visitons les séjours d’Abraham à URFA qui ont pour nom: URSU, ORKAI et EDESSE.

Il fut ainsi écrit que le roi assyrien NEMRUT eut un rêve dans lequel il était mentionné qu’il devrait céder son royaume à une personne née dans l’année, aussi fit-il exécuter tous les nouveau-nés de l’année ainsi que les femmes enceintes.

Nona dissimula sa grossesse et cacha son fils Abraham dans une grotte où il vécut jusqu’à ses 7 ans. Une fois adulte, Abraham combattit Nemrut mais fut fait prisonnier et condamné au bûcher. Alors, Dieu intervint et transforma le feu en eau et les étincelles ainsi que les cendres en carpes. Cette eau coule maintenant dans deux étangs où nagent les carpes sacrées.

 

Edesse joua également un grand rôle au cours des premiers siècles du christianisme : elle fut nommée la  « ville de l’Apôtre Thomas » et constitua le centre de la chrétienté arménienne ainsi que le foyer de l’Eglise de Syrie Orientale. On mentionne aussi la légende du roi ABGAR d’Edesse et du « MANDYLION »,

une Icône de Jésus réalisée miraculeusement : lorsque ABGAR fut atteint de la lèpre, un ambassadeur fut envoyé à Jésus pour demander la guérison, Jésus s’essuya le front avec un linge (mandylion) qui fut remis à l’ambassadeur. Ce linge, retrouvé en 544, était caché dans un mur de la cité et devint l’inestimable possession d’Edesse. En 944, cette relique fut transférée à Constantinople et volée ensuite par les Croisés en 1204 pour être ramenée en Occident, où elle disparut. Pour les chrétiens orthodoxes, cette icône représente le visage réel de Jésus.

 

 Apres midi, nous visitons Harran, le lieu le plus chaud de Turquie mais aussi un des villages les plus pittoresques de la région. Cette ville, où Abraham séjourna lors de son voyage vers Canaan, serait aussi le lieu où, suivant la tradition, fut rédigé l’Ancien Testament.

Ce village, situé à une croisée de routes de caravanes, fut un important centre commercial avec un trafic international important et eut également une activité religieuse non négligeable. Les divinités mésopotamiennes ainsi que grecques et romaines y furent vénérées.

Nous pouvons y admirer les maisons typiques (TRULLI) en forme de termitières, construites en argile avec un toit en forme de coupole pointue. Elles constituaient des granges permettant de conserver les denrées au frais en été et au chaud en hiver. HARRAN était entourée d’une enceinte qui est aujourd’hui en ruine mais qui est encore reconnaissable ainsi que les sept portes qui permettaient d’entrer dans la ville.  et si le temps nous le permet  visite de Sogmatar- le Site de Moise, village de pluie du Bourgade de Yardımcı-Yağmurlu sur la Route d’ Urfa-Mardin. 35 km apres nous nous tournons vers les Montagnes de Tek Tek 40 km environ apres la bifurgation. D’apres l’popee Moise y a vecu et s’occupa de la ferme.

Sogmatar n’a pas ete seulement un centre des religions celestes mais aussi le Pantheon du Paganisme autour des cultes des dieux de soleil, de la lune, de la terre.

Les incriptions syriaques sur les rochers nous donnent une idée sur leur vie sociale:

“Moi, Tridates, fils d’ Adona, Préfet du Monde Arabe, en 476 au nom de mon pere Adona, au nom de mes freres et de mes enfants, a mon nom j’ai fait ériger ici un autel et une colonne pour les dieux et pour les déesses”.

Dans une autre incription dans la partie orientale de la Colline ilya une autre inscription:

 

“ Au Mois de Février en 476, nous, Maniş, Ma’na, Alkur et Balbana, fils d’Adona, avons fondé a cet endroit sacré un autel et un tronc pour quelqu’un protégé, lui il sera Préfet apres le Préfet Tridates et il va donner le trone a la personne protégée. Sa récompense vient de Marehale, le Panthéon Sacré, S’il ne donne pas le trone il sera puni et jugé par le dieu”

 

Diner et logement a l’Hotel 4* ou a l’Hotel de Charme-boutique  sur le site d’Abraham.

 Message De Baal, Dieu De L’orage
A La Deesse Anat, Sa Scur Au Bord Du Lac De Van Sur Le Mont Suphan
Message du tres puissant Baal,
Parole du plus puissant des héros
Produis dans la terre des aliments,
Place dans le sol des mets délicieux,
Repands le bien-etre au sein de la terre,
Des multitudes de délices au sein des Champs.
Hate-toi, présse-toi, dépeche-toi.
Que vers moi les pas accourent,
Car j’ai quelque chose a' te dire,
Une parole a' te communiquer,
La parole de l’arbre
Et le chouchotement de la pierre,
Le murmure des cieux a' la terre,
Des abimes aux étoiles.
Je connais l’éclair que les cieux ignorent,
Une parole que les hommes ne connaissent pas,
Que la multitude de la terre ne comprenne pas,
Viens et moi je te le dévoilerai
Sur ma Montagne, le Saphon (1),
Dans mon sanctuaire, sur la montagne
De mon patrimoine,
Dans le lieu plaisant, sur la hauteur
Majestueuse!
Extrait de textes ougaritiques, Caquot, Szyncer, Herdner ed. le Cerf
(1). la Montagne de Süphan pres du Lac de Van a' l’Est de la Turquie.
Anatolie Des Livres Bibliques: La Bible ( Evangile, La Genese, Le Coran)

 

Retour

 

 

 

19eme jour  Barrage d’Atatürk- Delta de l’Euphrate-Tumulus de Karakuş-Citadelle d’Arsémia-Pont de Cendere de Septime Sévérus et Caracallla- Mont de Nemrut d’ Antioxos 1er du Royaume de Commagene : Terrasse Est-Terrasse Ouest- coucher du soleil sur Nemrut Dağı.

 Nuitée a Kahta de Septime Severus de Karakuş et de Caracalla du Pont de Cendere

 Aujourd’hui, nous quittons la Plaine de la Mésopotamie pour nous joindre d’abord le Barrage d’Atatürk donnant l’éspoir au Sud Est de la Turquie avec la productivité assurée par l’eau du Croissant Fertile. Nous arrivons a Kahta pour réaliser Grand Tour de Nemrut Dağ : Karakuş-Pont de Cendere-Arsemia-Eski Kale-Nemrut Dağ.

La traversée à pied de l’Euphrate, amoureux de Tigre nous fait vivre des moments impressionnants et émotionnels.

Déjeuner dans un restaurant de spécialitées locales.

Nous devons partir en minibus et habillés chaudement pour la visite d’un des sites les plus remarquables de notre voyage : le Tumulus de Karakuş, le Pont de Septime Séverus et Caracalla sur l’un des affluants de l’Euprate- Arsemia, la Capitale de la Civilisation des Commagenes- NEMRUT DAGI.Sur cet immense plateau, les sculpteurs du souverain de Commagène, ANTIOCHOS 1er , édifièrent un sanctuaire impressionnant. Et comme Anthiochos se considérait comme un dieu, il joignit sa propre effigie à l’ensemble. Il est conseillé de contempler ce site au coucher du soleil, moment auquel les statues sont les mieux éclairées. Le monument funéraire d’Anthiochos I (69 – 36 av J-C ), sis au sommet de la montagne NEMRUT (2.150 m.), fut édifiée par ce roi pour lui-même et pour sa famille proche. Certains aiment le lever du soleil aussi. Anthiochos descendait par son père Mithridate du roi de Perse DARIUS et par sa mère LAODIKE d’Alexandre le Grand. Commagène fut une région tampon entre le domaine des Grecs, des Romains et des Perses, ce qui explique le caractère multiculturel des expressions religieuses.

Sur la montagne, des fouilles menées par l’ingénieur allemand SESTER en 1881 permirent de mettre à jour les statues colossales. Ce tumulus, haut de 160 m. et de 150 m. de diamètre, est formé de deux terrasses : La terrasse orientale : On y trouve les statues des dieux, de 8 à 9 m. de haut, en position assise avec le dos dirigé vers le tumulus. Elles sont dans un bon état de conservation, sauf la majorité des têtes qui sont manquantes ; toutefois, deux têtes se dressent encore intactes. Sont représentées de gauche à droite : Apollon, Mithras, Helios, Hermes (lumière), Tychne (fertilité), Zeus, Oromasdes (créateur), Antiochos I, Hérakles, Verathragna, Artagnes (force et courage), accompagnés chacun d'un lion et d'un aigle comme animal protecteur.

La terrasse occidentale :  Ici les statues des dieux sont placés dans le même ordre que sur la terrasse orientale mais leur état de conservation est moins bon, seules les têtes gisant sur le sol sont restées intactes. Cette terrasse ne comprend pas d’autel. Les deux lions sur les terrasses sont les plus anciennes représentations d’horoscope du monde : ils portent autour du cou une demi-lune et 19 étoiles, dont les trois plus grandes en conjonction symbolisent  les planètes Jupiter, Mars et Mercure.

La date du 7 juillet 62 av J-C fait vraisemblablement référence au couronnement du roi.

Après la visite de ce merveilleux site, nous retournons à l’hôtel de l’Aveugle Moustafa pour diner et logement- a Nemrut Tour Hotel 3*+ Retour

 

 

20eme jour Kahta-Adıyaman-Europe

Apres le petit déjeuner transfert a l’Aéroport d’Adıyaman pour le retour.
Bon voyage.
Retour

   

Le Prix

2620 €
Supplément de single 380 €
Retour

 

Dans les prix sont compris

20j/19 nuits voyages en pension complete avec le diner du 1er soir et le petit déjeuner du dernier jour.
Durant tout le circuit les hotels sont de 4* ou de charmes sauf a Bursa 5*, a Egirdir 3*+ et a Kahta 3*+.
Transport en Turquie: Mercedes Wito-Sprinter, WW, Wolt-Mercedes 403/Intro/Mitsubishi -Safir-Isizu Turquoise.
Diner spectacle folklorique.
Croisire sur le Détroit du Bosphore.
Soirée des Dervishes Tourneurs a Istanbul.
Les entrées des visites prévues.
Service d’un guide national conférencier universitaire parlant français et Néerlandais.
Retour

 

Dans les prix ne sont pas compris

L’Avion A/R Europe /Istanbul- Adıyaman/ Istanbul/ Europe
Les assurances en Europe- Taxe d’Aéroport
Boissons et pourboires. 
Retour

 

 

Attention

Veuillez noter que les musées suivants sont fermés les jours mentionnés ci-dessous:

Ayasofya, le lundi,
Topkapı, le mardi,
Saint Sauveur in Cora, le mercredi, le mardi.
Mozaik, le mardi.
Beylerbeyi, Lundi-Jeudi.
Çinili Köşk, Lundi, Mercredi, Jeudi.
Dolmabahçe, Lundi, Jeudi.
Le Musée des Oeuvres Orientalles Anciennes, Lundi, Vendredi, Samedi.
le Musée d’Archéologie d’Istanbul.
Retour

   

 Tous les droits sont réservés pour TransAnatolie Tour

   
   

TransAnatolie Tour

 
 

 

 

 

Home ] Up ] Circuits de Turquie ] Services ] Produits ] Découvrez la Turquie ] Qui Sommes Nous ] Contact ] Voyages programmés vers la Turquie ] Reservation de Voyages de Turquie ] Site Map ]

Mail to info[at]transanatolie.com  with questions or comments about this web site.
Copyright © 1997 TransAnatolie. All rights reserved.
Last modified: 2016-08-27
 
Explore the Worlds of Ancient Anatolia and Modern Turkey by TransAnatolie Tour: Ancient Anatolia Explorer, Asia Minor Explorer, Turkey Explorer; Cultural Tour Operator, Biblical Tour Operator, Turkish Destinations, Cultural Tours to Turkey, Biblical Tours to Turkey, Health and Cultural Tours to Turkey, Thermal, Thalasso Holidays in Turkey,  Archaeological Tours to Turkey, Historical Tours to Turkey, Cultural Heritage Tours to Turkey, Cultural Tours to Turkey, Hobby Eco and Nature Tours Holidays to Turkey,  Beach and Plateau Holidays in Tuirkey, Anatolian Civilizations, Ancient Cultural Museums in Turkey, Top Turkish Museums, Museums in Turkey, Anatolian Civilizations Museum, Istanbul Archeological Museum, Ephesus Museum, Mevlana Museum, Topkapi Museum, Museum of Topkapi Palace, Turkish Cities, Turkish Destinations, Ancient Cities in Turkey, Ancient Anatolian Cities, Turkey in Brief, Turkish Culture, Turks, Turkish Language, Turkish Philosophers....Circuits culturels en Turquie, Excurcions en Turquie, Vacances en Turquie, Circuits de Culture en Turquie, Circuits de Croyance en Turquie, Turquie, Villes Antiques en Turquie, Musees en Turquie, Empires Turcs, Revolution de Mustafa Kemal Ataturk, Turquie d'Ataturk, Culturele Tours in Turkije, Rondreizen in Turkije, Reizen naar Turkije, Culturele Rondreizen naar Turkije, Vakanties in Turkije, Groepsreizen naar Turkije, Turkije, Turkse  Geschiedenis, Geschiedenis van Turkije, Oude Steden in Turkije, Oude Beschavingen, Oude Anatolische Beschavingen, Turkse Steden, Turkse Musea, Musea in Turkije, Turkse Steden, Overzicht van Turkije, Turkije in het Kort, Turks, Turkse Taal, Turkse Gescheidenis, Osmaanse Rijk, Ottamaanse Rijk, Gezondheid Tours Vakanties in Turkije, Geloof Tours in Turkije, Culturele Tour Operator, Turkije Specialist 
 
The Associaten of Turkish Travel Agencies